Join Us

                    

Links

Image result for house of kin

2017 Hospitality Suite Supporters

 

 

 

 

 

Engagement du ministère des Richesses naturelles et des Forêts à retarder l’inscription du projet de Guide des espèces en péril

Date published: 
Wednesday, August 16, 2017

 

À la Fédération des municipalités du Nord de l’Ontario (FMNO), on se réjouit de l’engagement de Mme Kathryn McGarry, ministre des Richesses naturelles et des Forêts (MRNF), de retarder l’inscription au Registre environnemental du projet de Guide des espèces en péril (EEP) pour 28 espèces.

 

Cet engagement, pris par la ministre au cours de la conférence annuelle de l’Association des municipalités de l’Ontario (AMO), est une bonne nouvelle pour les dirigeants municipaux du Nord, lesquels avaient demandé ce délai. « Nous étions vivement inquiets du fait qu’on apporterait peu de changement au projet de guide avant qu’il ne soit rendu officiel et qu’à la fin cela n’entraîne des conséquences désastreuses partout dans les collectivités rurales et du Nord de l’Ontario » a confié M. Alan Spacek, maire de Kapuskasing et président de la FMNO. « En fait », a-t-il poursuivi, « cette mesure était de nature à nuire à l’économie de plusieurs de nos communautés ».

 

La FMNO, ainsi que l’Association des municipalités du Nord-Ouest de l’Ontario (NOMA), l’Association des municipalités rurales de l’Ontario (AMRO), le secteur forestier, de même que les collectivités autochtones, avaient précédemment exprimé à la ministre leurs profondes préoccupations suite à l’omission de consulter et de travailler de pair avec les intervenants touchés à l’étape de l’ébauche du projet de guide des EEP.

 

Les activités forestières sont menées conformément à la Loi sur la durabilité des forêts de la Couronne (LDFC), laquelle protège les espèces en péril tout en gérant les objectifs de l’industrie car elle doit prendre en considération le bien-être social, économique et environnemental des forêts, y compris des espèces et de leurs habitats. Toutefois, la volonté d’adopter une approche avant tout axée sur les espèces protégerait ces dernières sans considération aucune pour les conséquences économiques et sociales qui en découleraient.

 

Les membres de la FMNO sont heureux à l’idée de continuer à travailler de concert avec le ministère des Richesses naturelles et des Forêts pour la mise en œuvre de politiques et de mesures législatives qui favoriseront la croissance économique tout en protégeant les espèces en péril.

 

-30-

 

Renseignements :

 

M. Al Spacek, maire de Kapuskasing

Président de la FMNO

705 335-0001

Website design by: Media Concepts inc.